Le Bénin à la une!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bio-guerra
AMOUCHANNN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 152
Localisation : hamburg
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche   Mer 8 Fév - 21:22

France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche dans le port de Dunkerque





Sacs d'héroïne saisis en octobre 2005, à Calais




LILLE (AFP) - 08/02/2006 11h55 - Les douaniers nordistes ont réalisé une saisie de 305,69 kg d'héroïne blanche la semaine dernière à bord d'un camion turc dans le terminal ferry du port de Dunkerque à Loon-Plage (Nord), la plus importante en France de ces 30 dernières années.

Cette saisie que les douaniers ont révélée mercredi, est la deuxième plus grande jamais réalisée en France, derrière les 425 kg d'héroïne saisis en 1972 dans un bateau de pêche au large de l'Ile du Levant (Var), à l'époque de la "French connection".

En 2004, 350 kg d'héroïne avaient été saisis sur l'ensemble du territoire français.

"C'est le genre d'affaire que l'on voit une seule fois dans une vie de douanier", a déclaré à l'AFP le directeur adjoint des douanes de Dunkerque, Philippe Jamin.

Les douaniers français affirment s'être intéressés à ce semi-remorque turc, qui transportait des pièces automobiles vers l'Angleterre, à l'occasion d'un contrôle des services de l'immigration britanniques postés à Loon-Plage.

A l'avant de la remorque, ils ont découvert des sacs de sport, dissimulés entre des panneaux de pièces détachées. Des cylindres de 60 grammes d'héroïne chacun, sous cellophane et entourés d'adhésif, se trouvaient à l'intérieur.

"Ce n'était pas une cache aménagée. Il est parfois plus compliqué de découvrir la drogue", a indiqué M. Jamin.

Interrogé par les douaniers, le chauffeur, un Turc d'une trentaine d'années, a déclaré que la drogue avait été chargée dans la remorque à son insu. "C'est ce que disent en règle générale ceux qui convoient la drogue", selon M. Jamin.

Il a été déféré mardi devant la juridiction interrégionale spécialisée dans les affaires de criminalité organisée, basée à Lille, et mis en examen et écroué.

D'après les premières analyses, l'héroïne est de bonne qualité. Sa valeur, à raison de 40.000 euros le kilogramme (contre 25.000 pour de l'héroïne brune), a été estimée à 12 millions d'euros.

D'autres analyses permettront éventuellement de déterminer son origine. "On parle beaucoup en ce moment de la recrudescence du trafic en provenance d'Afghanistan, mais cela reste à confirmer", a expliqué le directeur adjoint des douanes de Dunkerque.

Le chargement a transité par la Turquie, puis emprunté un itinéraire habituel du trafic routier vers la Grande-Bretagne. L'héroïne devait y être coupée et revendue. Elle est actuellement aux mains de la police judiciaire de Lille, qui doit la détruire.

Les douaniers de Dunkerque sont habitués aux prises records, avec par exemple environ 850.000 cachets d'ecstasy saisis à bord d'un camion allemand au même endroit en décembre 2003.

La saisie européenne d'héroïne la plus importante a été réalisée à Istanbul (Turquie) en janvier 2004, avec une tonne découverte dans le sous-sol d'une usine de sucre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egungun.actifforum.com
Bio-guerra
AMOUCHANNN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 152
Localisation : hamburg
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: la condamnation d'Abou Hamza illustre le tour de vis...   Mer 8 Fév - 21:24

Grande-Bretagne: la condamnation d'Abou Hamza illustre le tour de vis face aux islamistes





L'imam radical d'origine égyptienne Abou Hamza al-Masri, en 2002 à Londres




LONDRES (AFP) - 08/02/2006 14h57 - Il y a cinq ans, l'imam extrémiste Abou Hamza pouvait appeler au meurtre lors de ses prêches à Londres. Sa condamnation à la prison illustre l'évolution du Royaume-Uni, qui ne veut plus tolérer, au nom de la liberté d'expression, ceux qui inspirent les terroristes.

Par ses prêches outranciers tout autant que pour son allure patibulaire, Abou Hamza, borgne et manchot, était la figure la plus connue du Londonistan, le petit monde des islamistes et opposants aux régimes arabes qui avait pignon sur rue à Londres jusqu'au début des années 2000.

L'ancien imam de la mosquée de Finsbury Park, qui appelait à "saigner à mort" les "ennemis d'Allah", a été condamné mardi à sept ans de prison pour incitation au meurtre et à la haine raciale.

La France à l'époque accusait Londres de fermer les yeux sur un lieu fréquenté par des proches du GIA ou du terrorisme algérien, mais la Grande-Bretagne refusait de sévir.

"D'abord la liberté d'expression et la tolérance religieuse sont sacrées en Grande-Bretagne depuis des siècles. De plus, la police pouvait surveiller ces lieux de culte, ce qui est plus difficile depuis que les militants sont passés dans la clandestinité", explique Dominique Thomas, spécialiste des mouvements islamistes à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

"Le calcul politique avait sa part" selon lui: Londres avait "l'intention de créer des contacts avec des forces politiques susceptibles de prendre le pouvoir dans leurs pays et le désir de faire de la Grande-Bretagne un sanctuaire, épargné par le terrorisme islamique", relève ce chercheur.

Après les attaques d'Al-Qaïda en 1998 contre les intérêts américains en Afrique, la Grande-Bretagne s'est trouvée sous pression de Washington, encore accrue après les attaques du 11 septembre 2001, pour sévir contre les islamistes qui avaient trouvé refuge sur son sol, explique le chercheur.

Alors que la Grande-Bretagne s'engageait aux côtés des Etats-Unis en Afghanistan puis en Irak, la répression s'est peu à peu accrue: certaines des figures majeures du Londonistan, comme Abou Qatada, considéré comme l'ambassadeur d'Al-Qaïda en Europe, ont été arrêtées et placées en détention illimitée, sans inculpation.

"Des sites internet et des lieux de culte ont été fermés, des comptes bancaires gelés", rappelle M. Thomas, auteur du "Londonistan" et des "Hommes d'Al-Qaïda".

La mosquée de Finsbury Park a été fermée lors d'une opération de police en janvier 2003, puis confiée à des modérés. Lors des perquisitions, la police y a découvert de faux passeports et un arsenal d'armes.

Expulsé de son fief, Abou Hamza a continué pendant un an à haranguer ses fidèles dans la rue. La Grande-Bretagne ne s'est résolue à l'arrêter qu'en mai 2004, après une demande d'extradition des Etats-Unis qui l'associent à Al-Qaïda et à un projet de création d'un camp terroriste dans l'Oregon.

Après les attentats du 7 juillet dernier à Londres (56 morts), le Royaume-Uni a encore resserré la vis d'un cran: les autorités ont interdit à Omar Bakri, chef du mouvement islamiste dissous d'Al Mouhadjiroun, parti à Beyrouth, de remettre les pieds sur son territoire.

Son départ serait, selon des experts, un arrangement pour éviter de l'arrêter.

Le gouvernement a également l'intention d'expulser les extrémistes en signant des accords avec leurs pays d'origine comme la Jordanie et l'Algérie, mais ne l'a pas encore fait.

Une nouvelle loi sur le terrorisme est en discussion depuis l'automne au parlement. Tony Blair a insisté mercredi sur l'importance que cette loi fasse de la "glorification" du terrorisme un délit, une disposition rejetée par la Chambre des Lords
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egungun.actifforum.com
Kunta Kinté
Correspondant
Correspondant
avatar

Nombre de messages : 419
Localisation : Cotonou
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche   Jeu 9 Fév - 12:05

Bio-guerra a écrit:
France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche dans le port de Dunkerque





Sacs d'héroïne saisis en octobre 2005, à Calais




LILLE (AFP) - 08/02/2006 11h55 - Les douaniers nordistes ont réalisé une saisie de 305,69 kg d'héroïne blanche la semaine dernière à bord d'un camion turc dans le terminal ferry du port de Dunkerque à Loon-Plage (Nord), la plus importante en France de ces 30 dernières années.

Cette saisie que les douaniers ont révélée mercredi, est la deuxième plus grande jamais réalisée en France, derrière les 425 kg d'héroïne saisis en 1972 dans un bateau de pêche au large de l'Ile du Levant (Var), à l'époque de la "French connection".

En 2004, 350 kg d'héroïne avaient été saisis sur l'ensemble du territoire français.

"C'est le genre d'affaire que l'on voit une seule fois dans une vie de douanier", a déclaré à l'AFP le directeur adjoint des douanes de Dunkerque, Philippe Jamin.

Les douaniers français affirment s'être intéressés à ce semi-remorque turc, qui transportait des pièces automobiles vers l'Angleterre, à l'occasion d'un contrôle des services de l'immigration britanniques postés à Loon-Plage.

A l'avant de la remorque, ils ont découvert des sacs de sport, dissimulés entre des panneaux de pièces détachées. Des cylindres de 60 grammes d'héroïne chacun, sous cellophane et entourés d'adhésif, se trouvaient à l'intérieur.

"Ce n'était pas une cache aménagée. Il est parfois plus compliqué de découvrir la drogue", a indiqué M. Jamin.

Interrogé par les douaniers, le chauffeur, un Turc d'une trentaine d'années, a déclaré que la drogue avait été chargée dans la remorque à son insu. "C'est ce que disent en règle générale ceux qui convoient la drogue", selon M. Jamin.

Il a été déféré mardi devant la juridiction interrégionale spécialisée dans les affaires de criminalité organisée, basée à Lille, et mis en examen et écroué.

D'après les premières analyses, l'héroïne est de bonne qualité. Sa valeur, à raison de 40.000 euros le kilogramme (contre 25.000 pour de l'héroïne brune), a été estimée à 12 millions d'euros.

D'autres analyses permettront éventuellement de déterminer son origine. "On parle beaucoup en ce moment de la recrudescence du trafic en provenance d'Afghanistan, mais cela reste à confirmer", a expliqué le directeur adjoint des douanes de Dunkerque.

Le chargement a transité par la Turquie, puis emprunté un itinéraire habituel du trafic routier vers la Grande-Bretagne. L'héroïne devait y être coupée et revendue. Elle est actuellement aux mains de la police judiciaire de Lille, qui doit la détruire.

Les douaniers de Dunkerque sont habitués aux prises records, avec par exemple environ 850.000 cachets d'ecstasy saisis à bord d'un camion allemand au même endroit en décembre 2003.

La saisie européenne d'héroïne la plus importante a été réalisée à Istanbul (Turquie) en janvier 2004, avec une tonne découverte dans le sous-sol d'une usine de sucre.
Bravo pour ces douaniers français qui font bien leur boulot et heureux que ce ne soient pas des NOIRS qui sont mêlés à cette affaire; car c'est souvent eux qui sont accusé de tout en Europe...même de la pédophilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche   

Revenir en haut Aller en bas
 
France: saisie record de 305 kg d'héroïne blanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle fenêtre de saisie de message annulée.
» SAISIE HAILLICOURT RESTE 11 CHIENS URGENT BETHUNE 62
» Saphir m bichon 2,5a craintif adoption -sauvetage (saisie)45
» Couleur de la zone de saisie
» recherche de maitres ayant perdu leur petit chien (59 saisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Egungun.net :: ACTUALITE :: ACTUALITE INTERNATIONALE-
Sauter vers: