Le Bénin à la une!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lyon a retenu la leçon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eminem
Adjèran kitikpa
Adjèran kitikpa
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : haut de seine
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Lyon a retenu la leçon   Sam 25 Fév - 22:47

Parfois dominé et réduit à dix en fin de match, Lyon est tout de même revenu d'Eindhoven avec la victoire (1-0), mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Eliminé la saison dernière par le même PSV, l'OL a cette fois fait valoir son expérience et prend une option sur la qualification.

PSV EINDHOVEN - LYON : 0-1
But : Juninho (65e)

Première période : Lyon subit

Sorti par le PSV Eindhoven la saison dernière aux tirs au but, Lyon n'est pas tombé dans le panneau. Car, cette fois, l'expérience était du côté lyonnais. Pourtant, ils ont eu droit au combat physique annoncé. Guus Hiddink, qui avait demandé à ses troupes de mettre de l'énergie dès l'entame de match, était entendu. Asphixiés, les Lyonnais devaient souffrir durant la majeure partie de la première période. Dès la première minute, Venegoor of Hesselhink surgissait ainsi aux six mètres pour placer une tête qui obligeait Grégory Coupet à effectuer un superbe arrêt sur sa ligne (1e). En face, l'OL péchait par manque de réalisme à l'image de deux erreurs de la défense néerlandaise que ne parvenaient pas à exploiter Govou (6e) ou Malouda suite à une mauvaise relance de Gomes (12e).

A contrario, le PSV se montrait toujours le plus dangereux et manquait même d'ouvrir le score mais le coup franc d'Alex échouait sur la transversale (16e). Bien qu'amputé de Van Bommel, Park, Lee ou Bouma par rapport à la saison dernière, le club batave impressionnait toujours pas son impact physique. Jan Venegoor of Hesselink mettait ainsi au supplice Patrick Müller et Cris. Le géant néerlandais parvenait d'ailleurs à placer une tête décroisée qui passait juste à côté du cadre (40e). Seul John Carew semblait en mesure de rivaliser mais, à deux reprises, le Norvégien butait sur la défense dans la surface (41e, 45+2).

Seconde période : Houllier, coaching gagnant

La rencontre basculait au retour des vestiaires. Gérard Houllier tentait un coup de poker audacieux en sortant Cris, touché au nez avant la pause, pour le remplacer par Sylvain Wiltord. Lyon évoluait alors avec une défense inédite : Abidal glissait dans l'axe alors que Malouda était contraint de reprendre l'intérim au poste d'arrière gauche, Clerc conservant sa place à droite. Wiltord ne tardait d'ailleurs pas à s'illustrer d'une frappe mal cadrée (48e). C'est un Lyon beaucoup plus conquérant et dominateur qui terminait alors la rencontre. Mahamadou Diarra, d'une frappe puissante, sollicitait la parade de Gomes (55e).

Le portier brésilien était beaucoup moins en réussite quelques minutes plus tard. Sur un coup franc dont Juninho a le secret, Gomes semblait sur la trajectoire mais, visiblement surpris, il laissait échapper le ballon qui terminait au fond des filets pour la plus grande joie des Rhodaniens (65e, 1-0). Ces derniers devaient alors s'employer à conserver leur résultat malgré l'expulsion de Sidney Govou pour un deuxième carton jaune évitable à dix minutes du terme. Une reprise d'Aruna Koné, entré en cours de jeu, donnait une dernière frayeur à Grégory Coupet mais l'Ivoirien trouvait le poteau alors que le but était grand ouvert (90e). Dix mois après, Lyon prenait partiellement sa revanche face à son bourreau de l'an passé en attendant le match retour le 8 mars à Gerland. Une belle performance pour l'OL qui est la première équipe à s'imposer dans cette Ligue des Champions au Philips Stadion après que Shalke 04, Fenerbahçe et le Milan AC soient venus s'incliner ici sans inscrire le moindre but !

LA DECLA : Guus Hiddink (entraîneur du PSV)

"C'est un résultat évidemment décevant. Surtout lorsque l'on voit notre très bonne première mi-temps. Je dois tirer mon coup de chapeau au gardien de Lyon, Coupet, qui a vraiment réalisé un arrêt incroyable en début de match. Il a maintenu son équipe dans le match, malheureusement pour nous. A 0-0, j'étais satisfait. Je considérais le partage comme un bon résultat. Nous avons mal réagi à la pression de Lyon en deuxième période. Trop nerveusement, en perdant trop de ballons. Puis il y a eu ce coup franc de Juninho, qui a avancé le ballon de six mètres sans que l'arbitre ne réagisse. Le Brésilien a été intelligent, c'est ça l'expérience".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaud92170.skyblog.com
 
Lyon a retenu la leçon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LYON : ville où je suis né........................
» Les world L5R 2010 à Lyon
» Tournoi AdG de Lyon
» A Lyon, le DG du Progres fait faire Jesus au DRH
» WWE à Lyon?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Egungun.net :: ACTUALITE :: ACTUALITE INTERNATIONALE-
Sauter vers: