Le Bénin à la une!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 25 ans de réclusion pour la mort de Sohane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bio-guerra
AMOUCHANNN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 152
Localisation : hamburg
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: 25 ans de réclusion pour la mort de Sohane   Lun 10 Avr - 1:19

25 ans de réclusion pour la mort de Sohane

Reuters 08/04/2006 (note 3/3)

Un jeune homme de 22 ans, Jamal Derrar, a été condamné dans la nuit de vendredi à samedi à 25 ans de réclusion

criminelle pour avoir brûlé vive Sohane, 17 ans, en octobre 2002, dans une cité de la banlieue parisienne.

La cour d'assises du Val-de-Marne, à Créteil, a aussi condamné à huit ans de prison Tony Rocca, 23 ans, pour complicité de ce crime.

Le verdict, rendu à 01h00 du matin après six heures de délibérations, est conforme aux réquisitions de l'avocat général Jean-Paul Content.

Les jurés et la cour ont estimé que les faits constituaient des "actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner", et ils ont écarté la préméditation.

Ils ont refusé la demande de la défense de requalifier en "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", ce qui aurait été passible d'une peine maximale de 15 ans de réclusion.

Le verdict a été accueilli dans un silence total par les proches des accusés, les deux soeurs de la victime et ses parents, massés dans la salle d'audience.

L'avocat de la famille de Sohane, Francis Szpiner, a estimé que le verdict tenait compte de la gravité des faits.

"C'est une décision forte. On ne pourra pas dire dans la cité Balzac ou ailleurs que c'était un malheureux accident et que c'était d'une gravité relative", a-t-il dit.

Denis Giraud, avocat de Jamal Derrar, a expliqué qu'il n'était pas certain de faire appel.

"Il faut que Jamal Derrar réfléchisse calmement en son âme et conscience. Un appel peut rouvrir les plaies des deux côtés. C'est un dossier difficile, qui porte beaucoup de symboles", a-t-il dit.

CONTROVERSE SUR LE SENS DU CRIME

Les deux encouraient la réclusion à perpétuité. Dans l'après-midi, l'avocat général avait demandé aux jurés une peine "exemplaire" en estimant que le crime était emblématique de la violence et de l'état d'esprit sexiste existant dans les cités.

"L'image d'une femme brûlée vive nous renvoie plusieurs siècles en arrière (...) La mort (de Sohane) est devenue le symbole de la violence la plus extrême faite aux femmes", avait dit Jean-Paul Content au terme d'une semaine de procès.

Il avait fait allusion à l'origine nord-africaine de Jamal Derrar. "On ne peut pas gommer un fond culturel qui veut que le mâle commande et que la femme se soumette", a-t-il dit.

La défense avait contesté cet argument.

"Il n'y a pas de réponse à donner aux cités, la réponse est politique et sociale et elle ne vous concerne pas", avait dit aux jurés Me Giraud.

Il a souligné que la violence sexiste "existait dans tous les milieux sociaux".

Lors du procès, Jamal Derrar, a admis avoir entraîné le 4 octobre 2002 Sohane, dans un local à poubelles de la cité Balzac de Vitry-sur-Seine, l'avoir arrosée d'essence et menacée d'un briquet, pendant que Tony Rocca barrait les accès.

Jamal Derrar dit n'avoir pas voulu tuer mais seulement faire peur pour régler un litige sentimental et il soutenait la thèse d'un "accident".

L'accusation soulignait toutefois que Jamal Derrar avait caché une bouteille d'essence dans le local la veille des faits.

Selon la plupart des témoins, il aurait voulu se venger non d'un dépit amoureux - il n'aurait jamais eu de liaison avec Sohane - mais solder indirectement un différend avec le petit ami de la jeune fille, qui l'avait rudoyé peu de temps avant les faits.

L'affaire est déjà emblématique et le nom de Sohane a été donné à une esplanade à Vitry. L'association "Ni putes ni soumises", qui défend notamment les femmes issues de l'immigration africaine, s'est développée après ce crime, qu'elle considère comme révélateur d'un climat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egungun.actifforum.com
queena
Okooto
Okooto
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 35
Localisation : orleans
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: c'est pas assez!!!   Lun 10 Avr - 11:46

il n'y a rien,meme pas ces 25ans qui pourront ramener leur fille
pour ma part je trouve que c'est pas assez bombe
et ça me donne envie de vomir quand j'entend certaines personnes dire que la sentence est trop sevère, si c'était un memebre de leur famille, ils ne tiendraient pas ce discours... nul
nous tous,nous connaissons les réalités et les conditions dans filles dans les cités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
25 ans de réclusion pour la mort de Sohane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antiope - Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort...
» Sarkozy à la cérémonie pour la mort de Soeur Emmanuelle
» Graver l'épitaphe ^w^
» KANE VS. THE UNDERTAKER.
» Une faux de papier pour la mort en personne [pv Joachim] (Terminé !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Egungun.net :: ACTUALITE :: ACTUALITE INTERNATIONALE-
Sauter vers: