Le Bénin à la une!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chef d'Al-Qaïda en Irak tué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eminem
Adjèran kitikpa
Adjèran kitikpa


Nombre de messages : 555
Localisation : haut de seine
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Le chef d'Al-Qaïda en Irak tué   Jeu 8 Juin - 23:24

Abou Moussab al-Zarqaoui, le chef d'Al-Qaïda en Irak et l'un des principaux chefs de la guérilla, a été tué dans un raid aérien au nord de Bagdad, un coup dur porté au réseau terroriste mais beaucoup reste à faire de l'aveu même des Etats-Unis.

Signe de la persistance des craintes de violences, Washington a dit que la mort de Zarqaoui n'aurait pas d'incidence immédiate sur le nombre de GI's déployés en Irak et qu'une telle décision dépendrait des conditions sur le terrain, où 35 personnes ont encore péri dans quatre attentats à Bagdad.

Al-Qaïda s'est d'ailleurs engagé à poursuivre le combat contre les forces américaines, dans un communiqué confirmant la mort de l'extrémiste sunnite jordanien dont le groupe est responsable d'attentats meurtriers, de rapts et d'assassinats et qui avait déclaré la guerre aux chiites en Irak.

"Zarqaoui a été éliminé", a proclamé dans une conférence de presse à Bagdad le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki sur un ton triomphal, suscitant les applaudissements de l'assistance.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui est le résultat de la coopération du peuple irakien, qui a facilité une opération combinée des forces de police et de la force multinationale" dirigée par les Américains, a-t-il dit.

La mort de Zarqaoui, dont la tête avait été mise à prix pour 25 millions de dollars par Washington, est le plus important revers subi par les forces hostiles à la présence des troupes américaines en Irak depuis la capture du président déchu Saddam Hussein en décembre 2003.

Selon le commandant de la Force multinationale en Irak, le général américain George Casey, l'ennemi public numéro un en Irak "a été tué dans un raid aérien contre un repaire isolé à 8 km au nord de Baaqouba (60 km au nord de Bagdad) mercredi à 18H15 (14H15 GMT)".

"Le raid a été mené après des renseignements obtenus de hauts responsables de son groupe, selon lesquels il allait participer à une réunion à quelque 8 km au nord de Baaqouba. L'un de ses lieutenants les plus importants, son conseiller religieux cheikh Abdel Rahman, a été tué avec lui", a-t-il dit.

"Des unités de la police irakienne sont arrivées les premières sur place. Des troupes de la coalition ont ensuite identifié Zarqaoui grâce à ses empreintes digitales, son visage et ses cicatrices", a-t-il expliqué.

L'armée américaine a présenté aux journalistes une photographie montrant le visage en noir et blanc de Zarqaoui, 39 ans, les yeux fermés avec une barbe fournie. Elle a montré des photos du raid dans lequel les renseignements jordaniens ont été impliqués selon Amman.

Selon le porte-parole de l'armée américaine, le général William Caldwell, "en plus de Zarqaoui et Abdel Rahman et d'un certain nombre de membres d'Al-Qaïda, une femme et un enfant ont été tués lorsque deux bombes de 250 kg ont été larguées sur la maison" dans le raid.

Selon des proches de la famille Zarqaoui, l'une des trois épouses de Zarqaoui y a "probablement" péri. M. Maliki a précédemment fait état de sept personnes dont deux femmes, tuées dans le raid outre Zarqaoui.

Des échantillons seront prélevés sur le corps de Zarqaoui à des fins d'analyses ADN, dont "les résultats sont attendus d'ici 48 heures", a ajouté le général Caldwell selon qui l'Egyptien "Abou al-Masri" pourrait succéder à Zarqaoui.

Même si l'élimination de Zarqaoui a été présentée comme un grand succès, les Etats-Unis et leurs plus proches alliés ne se font guère d'illusions sur la poursuite des violences en Irak.

Le président George W. Bush a déclaré qu'avec la mort de Zarqaoui "l'idéologie de la terreur a perdu un de ses chefs les plus visibles et les plus actifs. La mort de Zarqaoui est un coup dur porté à Al-Qaïda".

Mais il a aussi prévenu qu'il fallait "s'attendre à ce que les terroristes et les insurgés continuent sans (Zarqaoui)".

Même son de cloche chez son allié britannique, le Premier ministre Tony: La mort de Zarqaoui "représente un coup pour Al-Qaïda. Mais ne nous faisons pas d'illusions. Nous savons qu'ils continueront à tuer".

"Bien que le dirigeant désigné d'Al-Qaïda en Irak soit maintenant mort, son organisation terroriste continuera de présenter une menace, car ses membres continueront d'essayer de terroriser le peuple irakien et de déstabiliser son gouvernement", a reconnu le général Casey.

M. Maliki s'est dit en revanche optimiste quant à la capacité des forces de sécurité à venir à bout de la violence, surtout après la nomination des ministres en charge de la sécurité attendue depuis plusieurs semaines.

M. Bush a salué la formation complétée du gouvernement et annoncé une conférence entre les administrations américaine et irakienne mardi pour examiner l'évolution de la situation en Irak.

Le secrétaire général de l'Onu Kofi Annan a parlé de "soulagement" après la mort de Zarqaoui, un ex-délinquant qui avait fait ses premières armes en Afghanistan et accédé à la notoriété avec la diffusion en 2004 d'une vidéo de la décapitation d'un otage américain, qui le présentait masqué tenant le rôle du bourreau.

"Le grand Satan est mort et je suis tellement content que j'en oublie la pénurie d'eau et d'électricité", a dit Majid Hachem al-Assadi, un fonctionnaire chiite de Bagdad.

Comme ses voisins, il a commencé à distribuer des douceurs alors que les muezzins annonçaient du haut des mosquées "le boucher des adeptes du prophète (les chiites, ndlr) est mort", ou "Zarqaoui, le honni est fini".

Côté sunnite, un boucher, Mondher Obeidi, estime que "cela ne va rien changer". "Nous avons mille Zarqaoui qui parcourent les rues, ce sont ceux qui tuent et enlèvent les gens dans l'impunité", dit-il en allusion aux bavures présumées de l'armée américaine en Irak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaud92170.skyblog.com
Kanfieni
Adjèran kitikpa
Adjèran kitikpa


Féminin
Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Le chef d'Al-Qaïda en Irak tué   Mer 14 Juin - 10:57

Paix à son âme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le chef d'Al-Qaïda en Irak tué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings
» Opérations psychologiques/AL-QUAIDA EST-IL EN IRAK?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Egungun.net :: ACTUALITE :: ACTUALITE INTERNATIONALE-
Sauter vers: